Emotions, comment ne pas se laisser envahir ? le 24 et 28 octobre

émotions, comment ne pas se laisser envahir ?

Qui n’a pas vécu ce moment où, pour une petite remarque, les larmes vous viennent aux yeux ?
Ou bien une colère inexpliquée qui vous fait regretter d’avoir dit des choses au delà de votre pensée ?
Ou encore, vous voilà en panique au moment de prendre la parole en public ?

Lire la suite

AfterWork “Dirigeant(e)s, tous super-héros ! Prenez soin de vos pouvoirs !” le 17 octobre

AfterWork “Dirigeant(e)s, tous super-héros ! Prenez soin de vos pouvoirs !”

Une conférence dédiée à la qualité de vie du dirigeant. Read More “AfterWork “Dirigeant(e)s, tous super-héros ! Prenez soin de vos pouvoirs !” le 17 octobre”

Charge mentale : comment la réduire ?

La charge mentale

La charge mentale concerne tout le monde mais principalement les femmes qui cumulent vie familiale et vie professionnelle.

La charge mentale se constitue de tout ce qu’une femme a à penser, à gérer et à organiser pour le bon fonctionnement de sa vie personnelle (famille, foyer, enfants), en plus de son activité professionnelle ou de ses occupations sociales.

Quand cette charge devient trop importante, trop lourde, trop envahissante, le cerveau n’arrive plus à faire face.

Read More “Charge mentale : comment la réduire ?”

Programme des cafés-coaching année 2019-2020

C’est la rentrée !
Ce qui signifie aussi la rentrée pour Rain Coaching et un nouveau programme de cafés-coaching !

Le café-coaching, c’est quoi ?

Read More “Programme des cafés-coaching année 2019-2020”

Café-coaching de l’entrepreneur

La vie d’un entrepreneur n’est pas un long fleuve tranquille !

Vous êtes entrepreneur, jeune ou expérimenté ? ou bien en création d’entreprise ? ou même simplement en cours de réflexion concernant un projet d’entreprise ?

Venez découvrir les 5 difficultés courantes qui vous empêchent de réussir pleinement !

Lire la suite

Changement professionnel : 5 questions à se poser pour bien se préparer

Un changement professionnel, ça se prépare !

Oui, mais par où commencer votre réflexion ? Comment être sur d’avoir étudier la question sous toutes les coutures ? Quels sont les points essentiels à aborder avant un changement professionnel ?

Avant de vous lancer tête baissée dans votre projet, il y a certaines questions à vous poser pour éviter les déceptions et les déconvenues. Cela peut également vous permettre de lever les freins qui vous empêchent de vous lancer. Un changement signifie l’inconnu et l’inconnu est une des peurs basiques de la plupart d’entre nous. Certains seront boostés par cette peur quand d’autres seront tétanisés. Dans les deux cas, mieux vous êtes préparé et plus ce changement sera confortable pour vous !

Alors par où commencer ?

Bien sûr, il y a le travail à faire sur vos compétences : quelles compétences actuelles pouvez-vous utiliser pour votre future activité ? Quelles compétences vous manquent ? Comment acquérir ces nouvelles compétences ? Pour répondre à ces questions, vous pouvez réaliser un bilan de compétences.

Ensuite, il y a l’étude de votre projet : étude de marché, business plan, financement, etc… afin de vérifier la faisabilité de votre projet.

Mais avant tout cela, voici quelques questions essentielles auxquelles répondre pour booster votre motivation et votre confiance en vous :

 

Travaillez sur le sens de ce changement :

Qu’il s’agisse de changer de poste, d’entreprise ou de métier, bien préparer votre changement professionnel, c’est travailler sur le sens de cette transition pour vous. C’est-à-dire définir ce que vous voulez et en quoi c’est important pour vous. C’est la base même de la motivation. Si vous savez pourquoi et où vous allez, vous trouverez l’énergie pour agir. Vous pouvez répondre aux questions suivantes :

Pour quelles raisons j’envisage ce changement ?
Qu’est-ce que je ne veux plus ? Qu’est-ce que je veux à la place ?
Qu’est-ce que cela va m’apporter que je n’ai pas actuellement ?
En quoi est-ce important pour moi ?

 

Défininissez vos besoins :
Identifier vos besoins et les satisfaire, c’est être en alignement avec vos valeurs. Cela vient également renforcer votre motivation.
Cela permet aussi d’identifier les aspects non négociables pour vous, c’est-à-dire ceux qui vous permettent d’être en cohérence avec vous-même et ceux sur lesquels vous pouvez au contraire “lâcher”. Par exemple, si une valeur essentielle pour vous est le travail en équipe, seriez-vous prêt à travailler seul ? Est-ce acceptable ou pas pour vous ? Si vous y renoncez, qu’est-ce que ça vous coutera en frustration ?
En travaillant sur ces deux aspects, vous évitez les frustrations puisque vous faites un choix conscient et réfléchi sur ce que vous pouvez accepter ou pas. Par exemple :

Quelles sont les valeurs que je recherche dans ma future activité ?
De quoi ai-je besoin concrètement pour satisfaire ces valeurs ?
Qu’est-ce qui est non négociable pour moi ?
Sur quoi je peux « lâcher » ?
Qu’est-ce que ça va me coûter ? Est-ce OK pour moi ?

 

Identifiez les enjeux
La troisième étape consite à identifier ce que vous pouvez gagner ou perdre dans ce changement. Ce travail permet d’anticiper les risques, d’y réfléchir et éventuellement de mettre en place des actions préventives. En anticipant, vous réduisez la part d’inconnu du futur et donc votre stress. Par exemple, si vous anticipez que vous gagnerez moins d’argent, est-ce que vous pouvez revoir vos dépenses à la baisse ? Ou bien trouver une activité secondaire rémunératrice ? Demander des aides sociales ? Emprunter de l’argent ? etc.

Qu’est-ce ce que je risque à rester dans ma situation actuelle ? Qu’est-ce que je risque à changer ?
Qu’est-ce que je gagne ? Qu’est-ce que je perds ?
Quels sont les coûts physiques, émotionnels, financiers si je reste ? si je change ?
Quels sont les avantages ? Les inconvénients ?
Qu’est-ce que je peux mettre en place comme action pour anticiper, prévenir ou éviter un inconvénient ?

 

Identifiez et travaillez sur vos peurs
OK ! Vous avez travaillé sur le sens, défini vos besoins, identifié les enjeux mais vous vous sentez toujours hésitant(e) ! C’est que vous n’avez pas encore tout fait : vous avez oublié vos peurs ! Celles qui vous bloquent, vous tétanisent, vous font douter et vous empêchent de passer à l’action !
Pour identifier vos peurs, imaginez les pires scénarios possibles qui pourraient arriver si vous vous lanciez dans ce changement professionnel. Dans ces scénarios, démasquez vos peurs !
Vous avez peur de ne pas gagner d’argent ? De quoi s’agit-il réellement ? Qu’est-ce que vous apporte l’argent ? Confort ? Sécurité ? Statut social ? Toute réponse est valable et il n’y a pas à juger vos peurs ni vos besoins car ce travail vous permettra d’y voir plus clair et là encore d’anticiper et de prévenir.

Qu’est-ce qui peut être à l’origine de vos peurs ?

Le manque de confiance en soi :
Généré par la peur de décevoir, de vous confronter à l’inconnu, du jugement des autres, etc.

La recherche de la perfection :
La perfection n’existant pas, vouloir l’atteindre c’est se mettre d’emblée en situation de non-réussite ! Ré-évaluez votre notion de réussite en vous définissant des critères réalistes et atteignables.

Votre rapport à l’argent:
C’est une des peurs les plus ancrées lors d’un changement professionnelle. Pour beaucoup d’entre nous, l’argent est synonyme de « sécurité ».
Cela peut aussi vous renvoyer à la valeur que vous vous accordez, ainsi qu’aux autres, en fonction de vos revenus (plus je gagne d’argent et plus j’ai de la valeur en tant qu’être humain)

 

Prenez conscience de vos ressources :
La dernière étape pour renforcer votre confiance en vous est de prendre conscience de vos ressources.
Pour cela, interrogez-vous :

Quelles sont mes 5 plus grandes réussites jusqu’à maintenant ?
Pourquoi, selon moi, ai-je pu me dépasser au-delà de ce que je pouvais imaginer ?
Qu’est-ce qui a déclenché ma force ? (Personnes, contexte, thématique, compétences)
Qu’est-ce que cela m’apprend de moi, de ce qui m’inspire et me donne de l’énergie ?
Quels sont mes talents et mes dons ? Les choses que je réussis naturellement et sans effort ?
Pour quelles compétences ou talents, les autres me sollicitent-ils ? (mon sens de l’organisation ? mon dynamisme ? mon empathie ? etc.)
Comment je peux m’appuyer sur mes ressources pour réaliser mon projet ?

 

Voilà ! Ce travail est une bonne base de réflexion pour préparer votre changement professionnel !

Bien vous préparer à un changement professionnel vous permettra de développer votre confiance en vous et votre motivation pour avoir l’énergie nécessaire de passer à l’action. Par l’anticipation des risques éventuels et le travail sur vos peurs, vous réduirez votre stress et vous serez plus serein face à l’avenir.

Bonne route !

Si vous voulez en savoir plus ou si vous souhaitez être accompagné par un coach pour mener à bien cette réflexion, contactez-moi !

 

Café coaching à Rouen sur la gestion du stress

Rencontre Coaching à Rouen en mars : gérer votre stress pour plus de sérénité et de bien-être !

Au cabinet de coaching de Rouen, votre rencontre “Café Coaching” sur la thématique de la gestion du stress.
Autour d’un café ou d’un thé, venez découvrir en quoi le coaching et la sophrologie peuvent vous permettre de gérer votre stress.

Lire la suite

Café-coaching sur les enjeux de la transition professionnelle

Les enjeux de la transition professionnelle

Envie d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs ?

Lire la suite

Le burn-out, ça n’arrive pas qu’aux autres !

Le burn-out, ça n’arrive pas qu’aux autres et ça peut toucher tout le monde, quelle que soit votre activité !

C’est quoi le burn-out ?

C’est un syndrôme d’épuisement professionnel physique et mental.

Ce n’est pas une maladie psychiatrique (comme la dépression), même si le burn-out, couplé à d’autres problématiques, peut y conduire.

Nous ne sommes pas tous égaux face au burn-out.

Cela dépend de notre résistance au stress, de notre condition physique, de notre état psychologique et émotionnel et de notre environnement professionnel et personnel.

 

Quels sont les signes qui doivent vous alerter sur les risques d’un burn-out ?

Une extrème fatigue que vous n’arrivez plus à soulager par vos temps de repos habituels (sommeil, week-end, vacances) et qui devient alors chronique.

Un changement émotionnel : vous devenez de plus en plus irritable, triste ou hypersensible.

Des manifestations physiques : troubles du sommeil, douleurs (mal de dos, migraines, maux de ventre, etc.), perte ou prise de poids.

Des difficultés à se concentrer, à mémoriser des informations, à prendre des décisions, avoir des oublis, faire des erreurs.

Un isolement par rapport aux autres : vous n’avez plus envie d’avoir des relations sociales, les autres vous agacent, vous vous repliez sur vous-même.

Vous vous sentez démotivé(e) par rapport à votre travail, vous vous sentez déprécié(e) par votre manager, vos collègues. Votre moral est en baisse.

Quels sont les riques du burn-out ?

A long terme, vous risquez des atteintes psychiques ou physiques graves et des conséquences importantes sur votre vie professionnelle, votre vie familiale et sociale :

Des maladies : infarctus, cancer, maladies cardiovasculaires, dépression, troubles anxieux…

Une incapacité totale ou partielle à travailler : un burn-out peut conduire à une perte de capacité physique ou cognitif vous empêchant d’exercer une activité professionnelle.

Un isolement social : séparation, divorce, difficultés relationnelles avec les proches, perte d’emploi…

Une dévalorisation de vous-même : perte de confiance en soi, perte d’estime de soi

Le traitement du burn-out

Le burn-out en lui-même ne se soigne pas par des médicaments.

Si il y a prise de médicaments, c’est pour soigner les effets et les dégâts du burn-out sur votre organisme. Le seul traitement généralement préconisé est le repos et le ressourcement.

Le bilan de santé : faites un bilan de santé pour détecter les éventuelles conséquence du stress chronique sur votre corps.

Le repos et le ressourcement : il est impératif de “déconnecter” du travail et de s’adonner à des activités ressourçantes.
L’alimentation et l’hygiène de vie : reprenez une alimentation saine et équilibrée, dormez suffisamment et à des heures de coucher et de levée régulières, éviter alcoll, tabac et drogues.

L’acompagnement : suivez éventuellement un accompagnement thérapeutique ou un coaching pour éviter un nouvel burn-out.

L’intervention du coaching

Le coaching peut vous permettre de travailler sur plusieurs axes :

En prévention : dès les premiers signes, vous pouvez mettre en place de nouveaux comportements pour éviter le burn-out et retrouver un niveau de stress acceptable.

Pendant la phase de repos : le coaching vous permettra d’analyser comment vous en êtes arrivés là et surtout comment ne pas retomber dedans !

Au moment de la reprise du travail : préparez votre retour à l’emploi, reconstruisez-vous une identité professionnelle, retrouvez du sens au travail, identifiez qu’elle est votre place/utilité dans le monde professionnel…

Si vous vous reconnaissez dans cet article, il est toujours temps d’agir : contactez-moi !

 

Références :

https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/Exe_Burnout_21-05-2015_version_internet.pdf

  • 1
  • 2